Que faire à Brest ? Les 10 activités incontournables

que faire à brest ?

Le château, rare vestige historique brestois

Préserver des bombardements en 1944, le château surplombe la rade de Brest depuis le troisième siècle. La fortification pensée par Vauban accueille désormais la préfecture maritime et le Musée de la Marine Nationale. Dix-sept siècles d’histoire navale, animations (nocturnes, contes…), tableaux et répliques de bateaux sont présentes.

Observer les bateaux depuis les ports

Tournée vers le monde maritime, la seconde ville la plus peuplée de Bretagne qui a vu l’avènement de son port militaire sous Richelieu propose les Fêtes maritimes internationales. Plus d’un millier de bateaux de diverses époques sont réunis en juillet, allant des répliques historiques aux voiliers des course au large. Le reste de l’année, posez-vous à une terrasse de café sur les ports militaires, de commerce, de pêche, d’escale et plus particulièrement dans le premier port de plaisance breton.

Les Capucins, un lieu incontournable

Vendue en 2011 à la Municipalité, cette ex-zone militaire de 2,5 hectares sur la rive droite est désormais un lieu culturel novateur, pôle de diffusion et de création, mêlant médiathèque et expositions. Son panorama sur l’Atlantique et son énergie font des Capucins un rendez-vous incontournable chez les bobos brestois.

Prendre le téléphérique

Depuis le centre-ville, optez pour l’originalité afin de rejoindre les Capucins ! Premier téléphérique urbain français, 420m relient une rive à l’autre de la Penfeld contre un ticket de tram/bus. Savourez la vue de la rade et de la Presqu’île de Crozon.

Océanopolis, la mer à portée de main

Près de 70 aquariums réunis dans un trio de pavillons (polaire, tropical et Bretagne), font d’Océanopolis un parc intelligent qui évoque et préserve la faune sous-marine. Animations et expositions vulgarisent l’approche scientifique quant à la sauvegarde des fonds marins.

Maison blanche : un quartier hors norme

Le calme proche du centre définit le quartier Maison Blanche. Plus de soixante cabanes de pêcheurs, construites après la guerre, surplombent une plage de galets où les couleurs diffèrent selon les heures. Les passages sont ici des rues. Dépaysant !

Arpenter la rade en bateau

Les visites en bateau sont légion pour appréhender Brest du large. La Recouvrance, réplique d’un navire militaire (19e siècle), propose des navigations gourmandes à base de produits locaux. Ex-coquillier, le Loch Monna dénote par sa réhabilitation à des fins touristiques.

Trente randonnées dans la métropole

Trente sentiers de randonnées parcourent la métropole, offrant balades côtières et points de vue magnifiant la ville et ses environs. Cap à l’ouest pour rejoindre le fort de la Pointe du Petit Minou qui, qui offre un panorama époustouflant sur la Presqu’île de Crozon.

Encourager le Stade Brestois à Francis-Le Blé

Les sources diffèrent sur sa création mais le Stade Brestois, pensionnaire de Ligue 2, revendique la fusion de cinq patronages en 1950. Que vous aimiez ou non le foot, supporter les Rouge et Blanc debout dans les tribunes au cœur d’un stade digne de l’Angleterre est une expérience singulière. Centenaire dans cinq ans, le stade Francis-Le Blé a lancé des internationaux tels Ginola et Le Guen.

Deux jardins emplis d’exotisme

L’océan a beau être le sémaphore sur lequel se repose Brest, la ville ne lésine pas son attachement à la terre. Le Jardin du Conservatoire Botanique National, dont les 30 hectares accueillent des serres tropicales. Sans elle, le public n’aurait pas accès à cette multitude de plantes sauvages. Le Jardin des Explorateurs porte bien son nom puisqu’il recense une conséquente collection de la flore exotique que des explorateurs et botanistes ont rapporté d’excursions maritimes

Que faire à Brest ? Les 10 activités incontournables
5 (100%) 1 vote