Roadside. Une fenêtre sur les Etats-Unis

Roadside. Une fenêtre sur les états-Unis

Une nouvelle enseigne de restauration rapide, Roadside, a ouvert ses portes la semaine dernière, place de la Liberté. Au menu : burgers à base de boeuf ou végétarien, hot-dogs et milk-shakes.

 

Après la fermeture de Jack’s Burger, une autre enseigne de restauration rapide a ouvert ses portes au 23 de la place de la Liberté : Roadside. Fondé à Rennes en 2014, l’établissement s’est ensuite étendu à Nantes en 2016, avant Brest, donc, en ce début d’année.

« Une alternative à la restauration rapide »

Le concept de Roadside ? « Proposer un produit de fast-food américain, mais avec des produits frais, avance Luc Laurent, le fondateur de l’enseigne. Notre viande, du boeuf charolais ou limousin, est fraîche et hachée sur place. Nos frites sont maison, découpées sur place et cuites en deux bains pour qu’elles soient fondantes et craquantes à l’extérieur. Notre pain a été fait à partir d’une recette exclusive par un boulanger ».

L’objectif de Luc Laurent, c’est de « proposer une alternative à la restauration rapide avec un goût plus artisanal, mais aussi un goût que l’on retrouve aux États-Unis. La viande est cuite à la plancha, on utilise un mélange d’épices top secret et on sert les fameux pickles américains ».

Burgers végétariens

Sept burgers figurent à la carte de Roadside, plus un burger du moment. Les burgers phares ? Le bacon cheeseburger et le Roadside, servi avec mayonnaise, roquette, avocat, pickles, oignons rouges et cheddar. Si les burgers sont à base de boeuf, il est possible de remplacer le boeuf par un steak végétarien, à base de haricots rouges. Les menus, qui comprennent un burger, frites ou coleslaw et une boisson, varient de 8,90 euros€ à 10,50 euros€.

Outre les burgers, Roadside prépare aussi des hot-dogs, avec de la saucisse de Francfort ou de volaille. En dessert, cookies, muffins ou donuts sont au menu. « On a une spécialité sur les milk-shakes, précise Luc Laurent, le vrai milk-shake onctueux qu’on trouve aux États-Unis ».

Pour commander, c’est au comptoir que ça se passe. Et pour éviter les files d’attente interminables, Luc Laurent a une astuce. « On donne un beeper aux clients. Il passe commande au comptoir, puis va s’installer en salle. Pendant ce temps-là, on prépare tous les plats à la minute et le beeper vibre quand la commande est prête. Le client n’a plus qu’à aller la chercher au comptoir ».

Coffee-shop en journée

Sur deux étages, la salle dispose au total d’une centaine de places et de 25 places en terrasse. Si le service est en continu de 11 h à 22 h 30, le restaurant peut aussi se transformer en coffee-shop dans la journée. Les tables basses et hautes côtoient des fauteuils et la salle est équipée de prises et d’une connexion wifi. « On a mis des photos qui rappellent les États-Unis, installé des banquettes rouges. L’idée, c’est qu’on ait ici une fenêtre sur les États-Unis d’aujourd’hui ».

> Roadside, 23, place de la Liberté. Ouvert tous les jours de 11 h à 22 h 30. Site : www.roadside.fr. Vente sur place et à emporter.