Fantasy. Esmantium, futur best-seller ?

Fantasy. Esmantium, futur best-seller ?

Depuis l’adolescence, Tiphaine Lever écrit. Suivie par la communauté Wattpad, son livre Esmantium vient d’être édité. Le récit de fantasy emprunte à son histoire personnelle marquée par le harcèlement au lycée.

Le jour de l’interview, jeudi dernier, le livre de Tiphaine Lever, Esmantium, faisait l’ouverture de la revue de presse de Claude Askolovitch dans la matinale de France Inter. Quand on évoque avec elle ce coup de projecteur bienvenu, la jeune auteure a des étoiles plein les yeux et n’en revient pas trop. « J’ai du mal à réaliser ».

Comme elle le dit elle-même, « elle a deux vies ». La vie d’une étudiante en première année de lettres modernes à l’UBO, à Brest et celle d’une passionnée de lecture et d’écriture, qui vient d’être éditée.

La case Wattpad

Originaire de Saint-Sauveur, Tiphaine fait partie des auteurs passés par la case Wattpad, cette plateforme de partage autour des lectures, de l’écriture, qui cartonne et a notamment permis à des auteurs comme Anna Todd de publier une saga, After, devenue un best-seller.

Tiphaine soumet ses premiers textes dès 2016 et trouve rapidement un écho, 100.000 d’abord pour finalement atteindre les 900.000 vues avec une communauté de 22.000 internautes. Elle reçoit même le Wattys, prix consacré de la plateforme.

Un livre édité

Lorsqu’elle envoie son manuscrit aux maisons d’édition, les réponses sont immédiates. Elle signe en août dernier avec Sudarènes et tout va très vite : corrections, mise en page,etc. Aujourd’hui, le livre Esmantium est déjà accessible en pré-commande avant la sortie nationale en mars 2018. « Il y a eu des modifications sur la forme, mais pas du tout sur le fond, ils m’ont fait confiance », explique Tiphaine, pour qui la publication est l’aboutissement d’un rêve. « Je n’attends rien de plus. Je voulais finir cette histoire, ce roman ».

Plutôt du côté de la fantasy, Esmantium se nourrit de ses lectures, Harry Potter ou encore Twilight. « On m’a dit qu’il ya avait beaucoup de similitudes avec l’univers d’Harry Potter, j’ai essayé de m’en détacher en retravaillant des éléments ».

Le thème du harcèlement

Fantasy d’accord, mais l’histoire est aussi très ancrée dans le réel. Rubis, l’héroïne, découvre un monde parallèle, magique, une échappatoire à son quotidien harassant, tourmenté. Rejetée par son entourage, asociale, l’histoire difficile de Rubis, c’est aussi un peu celle de Tiphaine, qui a été victime de harcèlement. Aujourd’hui, elle est passée à autre chose, mais ce livre, c’était le moyen de tourner une page.

« Lorsque j’ai quitté mon lycée, on m’a dit « en partant, tu les laisses gagner ». Mon apport, c’est peut-être ça, la dimension réelle et personnelle. J’ai pu dépasser tout ça grâce à l’imaginaire. Des personnes qui ont vécu ça m’ont contactées, ça les a aidées à s’accepter. C’est une fierté pour moi ».