Loisirs, sorties. Notre sélection de la semaine

Le cabaret contemporain électrise la carène

Quoi de beau cette semaine du côté des loisirs et sorties ? Notre sélection du 11 au 17 octobre. 

Dans les pas d'Udo, roi trapéziste

Dans les pas d’Udo, roi trapéziste. La Maison du théâtre organise son événement Ah Les Beaux jours pour lancer sa saison jeune public. Un moment privilégié afin de rencontrer différents acteurs culturels et socio-culturels qui proposent des activités pour le jeune public, en parallèle d’un spectacle. Avec en prime, un goûter offert aux spectateurs et « le coin des minots » pour patienter avant les spectacles. Prochain rendez-vous avec Udo, complètement à l’Est, de la compagnie La Cordonnerie. L’histoire ? Un père, roi trapéziste et inconnu qui parcourt le monde jusqu’au fin fond de l’URSS dans la neige et sous les lumières de la piste. Un ciné-spectacle avec bruitage live, microprojections, objet détourné… Samedi, au Stella, à 18 h. Tarif : 8  €€.

Le BBH face à l'ogre hongrois
Photo Nicolas Créach

Le BBH face à l’ogre hongrois. Samedi, le Brest Bretagne Handball a fait son entrée en Ligue des Champions face aux Russes de Rostov, un des favoris de la compétition. Malgré la défaite 26-24 en Russie, les Brestoises ont réussi à prouver qu’elles pouvaient se hisser au niveau des meilleures formations européennes. Dimanche à 15 h, pour la deuxième journée de cette phase de poules, Melinda Geiger (photo) et les Brestoises défieront Gyor (Hongrie), à la Brest Arena. Ni plus ni moins que le tenant du titre de la Ligue des Champions. Du lourd ! Dimanche, à 15  h, à la Brest Arena.

l'histoire de Brest par l'illustrateur David cren

L’histoire de Brest par l’illustrateur David Cren.  C’est truffé d’infos sur Brest et c’est nouveau ! Le livre Brest une histoire illustrée est proposé par le professeur d’histoire Yan Le Gat et l’illustrateur David Cren. Il propose de balayer l’histoire de Brest avec des anecdotes, du vocabulaire, pour le jeune public. Mais les plus grands peuvent aussi l’emprunter. Prix : 14,90 €€.

Le cabaret contemporain électrise la carène
Photo Sylvain Gripoix

Le Cabaret contemporain électrise La Carène. L’Atlantique jazz festival a débuté ! Cette 14e édition a une résonance toute particulière puisque l’on fête le centenaire de l’arrivée du jazz par la ville de Brest et ensuite en Europe. Parmi les propositions de Penn ar Jazz, il y a Cabaret contemporain. « Venus du monde du jazz et des musiques improvisées, ces cinq musiciens sont aussi efficaces à électriser des soirées bals qu’à magnétiser des banquets électro… », explique-t-on du côté des organisateurs. Ils sont programmés avec In girum. Samedi, 21 h 30, La Carène. Tarif plein : 14€ € réduit : 12€ €.

Thomas Hayward au vauban
Photo Vincent Chine

Thomas Hayward au Vauban. Le prodige rock brestois est dans les starting blocks. Après avoir présenté un premier extrait de son nouvel album à venir, Preach Man, puis Risin Sun, il fait sa rentrée avec un concert au Vauban. Globe-trotteur, il jouera son pop-rock, mêlé d’influences rock anglo-saxonne. Joueront aussi les Brestois de Night Fuss. Samedi, au Vauban, dès 20 h. Prix libre.

Timon/Titus, histoires d'endettement
Photo Mathieu Gervaise

Timon/titus, histoires d’endettement. Ils s’appellent Bess, Roxane, Tom, Baptiste et Mathieu et forment le collectif OS’O. Ils ont tapé dans l’œil de Matthieu Banvillet, lors de leur venue au Quartz en septembre 2016 et sont aujourd’hui les artistes associés du Quartz. La pièce Timon/Titus est inspirée de Titus Andronicus et de Timon d’Athènes, mise en scène par le metteur en scène berlinois David Czesiensk. Le sujet ? L’endettement et ses corollaires. Du 10 au 18 octobre, horaires sur le site du Quartz. Plein tarif : 21 €€.

L'auteur martin winckler de passage à dialogues
Photo H. Bamberger

L’auteur Martin Winckler de passage à Dialogues. Martin Winckler a écrit Les Histoires de Franz. A Tilliers, petite ville de France, à la fin des années soixante, la famille Farkas raconte les séquelles de la guerre d’Algérie et les conséquences de mai 68, la cause des femmes et les silences des hommes… Il sera à Dialogues pour en parler. Vendredi, au café de la librairie Dialogues, dès 18 h.