The Frog eaters. La soif de live

The frog eaters. La soif de live

Locksley, Adrien, Goran et Gabriel ont déjà un répertoire plutôt bien fait et qui sent bon la brit-pop, source d’inspiration d’ailleurs pleinement revendiquée par ces Brestois qui, pour certains, sont encore étudiants. Le parcours des Frog Eaters reste assez classique, une rencontre au lycée pour trois des membres, qui jouent ensemble, se perdent de vue et se retrouvent autour de l’envie de… jouer, lors d’une soirée. Ils sont rejoints plus tard par Gabriel à la basse et aux chœurs. « On joue ensemble depuis un an et demi et notre premier concert, c’était il y a un an ». Vauban, P’tit Minou, Pétarinettes, le combo ultime pour qui fait de la musique à Brest. Les concernant, c’est déjà fait et même plus tôt qu’ils ne l’avaient prévu.

Une exigence musicale

Pour ce groupe plutôt jeune, la barre est déjà assez haute, le sérieux de la démarche se ressent dans les titres qu’ils ont partagés sur leur Soundcloud. « On veut que musicalement, les choses soient carrées, on a une certaine exigence musicale et on commence à se dire que l’on voudrait bien que les choses aillent plus loin ». Enregistrés lors d’une première session, les titres proposés sur leur Soundcloud sont davantage pop, ce qui ne traduit pas forcément leur couleur actuelle, sur scène, plus rock, plus heavy, avec des touches funk, groove.

« Une musique qui prend aux tripes »

Ils ont enregistré une seconde fournée de titres qui devraient être disponibles dans quelques mois, dans le courant de l’automne. « On part sur des riffs plus métal, explique Goran. On a tous été pas mal influencé par Deep Purple par exemple. C’est le genre de vibe que l’on essaie de faire ressortir ».Férus de jams, d’impro, les gars adorent plus que tout jouer ensemble. « On forme un seul cerveau avec nos instruments, ce n’est pas donné à tous de créer cette substance, explique Gabriel. Plus on joue, plus on va dans la bonne direction ». Et leur direction, c’est quoi justement ? « Une musique qui prend aux tripes », ainsi qu’une incommensurable envie de jouer.

concert à Saint-Marc samedi

Cela tombe bien, le groupe est programmé place de Keruscun (Saint-Marc) à 18 h 30, ce samedi, aux côtés de formations locales. Ils joueront aux côtés de Night Fuss (17 h  30), C’H Chapi Chapo Orchestra & Tiny Feet (20 h 20) et Mamooth (22 h). L’entrée est gratuite.

Sept titres sont à écouter sur soundcloud.com/thefrogeaters