Patrimoine. Cinq visites pour redécouvrir Brest

patrimoine. Cinq visites pour redécouvrir Brest

Les journées européennes du patrimoine, c’est samedi et dimanche. Parmi les 90 propositions, pas toujours facile de faire son choix. On vous a donc concocté une sélection de cinq visites qui vous permettront de redécouvrir votre ville. (Théâtre de la Coche)

 

patrimoine. Cinq visites pour redécouvrir Brest

L’étang de Kerléguer (photo US NARA). Cette année, Brest commémore le centenaire de l’arrivée de l’armée américaine en 1917. L’étang de Kerléguer figure parmi les nombreuses animations liées à cet évènement. Bizarre ? Pas vraiment. Le barrage de Kerléguer y a été construit par les Américains afin d’approvisionner en eau le camp de soldats de Pontanézen, en 1917. Une des traces bien visibles du passage des Sammies à Brest. Afin de découvrir l’histoire du site, mais aussi l’usage qui en est fait aujourd’hui, des visites guidées de l’usine d’eau potable (route de Pont ar bis à Bohars) sont prévues samedi, toutes les heures de 10  h à 16  h (inscription obligatoire sur journees-patrimoine.brest.fr). Dimanche, balades et animations autour de l’étang.

patrimoine. Cinq visites pour redécouvrir BrestLe Chantier du Guip (photo Chantier du Guip). C’est un lieu un peu mythique du port de Brest. Le Chantier du Guip, c’est, depuis 30  ans, le spécialiste de la construction et la restauration de bateaux du patrimoine. Quelques joyaux comme La Recouvrance, Notre Dame de Rumengol ou encore le canot de sauvetage François Morin sont passés dans le grand hangar du quai Malbert. Alors, quand le chantier s’ouvre aux visiteurs, pas d’hésitation. Ça tombe bien, il sera possible d’y pénétrer samedi et dimanche, de 11  h à 17  h. Juste en face, La Recouvrance sera elle aussi ouverte aux visites, dimanche de 14  h à 17  h.

patrimoine. Cinq visites pour redécouvrir BrestLa Caisse à clous : Brest et sa culture ouvrière (photo La Caisse à clous). Le port, c’est aussi de la construction et de la réparation navale. Si la culture ouvrière brestoise vous intéresse, l’asso La Caisse à clou, qui oeuvre à la transmission des savoir-faire d’anciens ouvriers de la construction navale vers les jeunes générations, propose des animations samedi et dimanche, de 14  h à 18  h, au 14, rue Amiral-Troude.

patrimoine. Cinq visites pour redécouvrir BrestUn concert surprise avec La Carène (Photo Jérôme Bonnin). Samedi à 17  h et 19  h, La Carène convie le public a deux concerts gratuits du duo de harpistes Hélène Breschand et Nikolaz Cadoret. Rien d’exceptionnel jusque-là. Oui, sauf que si les rendez-vous sont donnés à La Carène (30, rue Jean-Marie Le Bris), les concerts n’auront pas lieu ici, mais dans un lieu tenu secret. Tout ce que l’on sait, c’est que le site est d’habitude fermé au public. Inscription sur le site de La Carène.

patrimoine. Cinq visites pour redécouvrir BrestL’histoire de Brest revisitée au Jardin des explorateurs (Photo Théâtre de la Coche). Le jardin des explorateurs, et son époustouflante vue sur la rade de Brest, est bien connue des Brestois. C’est là que donne rendez-vous, samedi à 18  h  30, le Théâtre de la Coche pour une promenade théâtrale d’1 h 30, rive droite. Une belle occasion pour les comédiens de raconter Brest, avec une foule de petites histoires au sein de la grande histoire.

> La prog’ complète du weekend est disponible sur le site journees-patrimoine.brest.fr