Le Polar Pod, le « projet fou » de Jean-Louis Etienne

Le projet Polar Pod, pensé par le médecin et explorateur Jean-Louis Etienne vient d’entrer dans sa seconde phase d’essai. L’objectif ? Une expédition dans l’Océan austral durant deux ans, autour de l’Antarctique, afin d’étudier le principal puits de CO2 de la planète.

La zone australe est difficile d’accès et les conditions en mer rudes. Pour s’y aventurer et contrer ces difficultés, il fallait imaginer un engin, intégrant une équipe de scientifiques, et capable de résister aux fortes vagues, au vent.

Le Polar Pod, nom de ce bateau imaginé par le médecin Jean-Louis Etienne, s’inspire du bateau américain Flip. Tracté à l’horizontale, le bateau, en acier, de 100 mètres de long, prendra une position verticale, grâce au remplissage d’eau des ballasts à son extrémité. Il flottera alors de façon stable, porté par le courant qui le fera dériver lentement (vitesse d’un nœud) autour de l’Antarctique, un peu comme un satellite en orbite. Trois marins et quatre scientifiques composeront l’équipe, évoluant dans environ 250 mètres carrés. Ils auront en charge de recueillir données et mesures, in situ, grâce à des balises. Leur effort sera notamment porté sur l’étude de ces eaux froides qui absorbent des milliards de tonnes de CO2, et font de cet océan un véritable puits de carbone, l’un des plus puissants de la planète. Cette analyse pourrait peser dans le domaine de la climatologie  les années à venir.

Des test en bassin

Un projet fou à la Jules Vernes qui va entrer, si tout se passe bien, dans l’étape de l’appel d’offres à la fin de l’année. En attendant, des essais sont réalisés sur une maquette, à échelle réduite, dans un bassin d’essais de l’Ifremer. Il s’agit de mesurer la résistance du Polar Pod aux vagues, simulées, à l’échelle. Deux semaines de test sont prévues. Prochaine étape ? La réalisation en 2018-2019 avant l’expédition qui devrait débuter entre 2020 et 2022. Coût total de la réalisation : 14 millions d’euros.
 » C’est un projet historique, qui sera aussi une excellent support pédagogique » commente Jean-Louis Etienne, médecin explorateur, qui a pris part à de nombreuses expéditions en Himalaya ou au Groenland.