Klaired. Quelque part entre la Bretagne et l’Irlande

Klaired. Quelque part entre la bretagne et l'irlande

Klaired, c’est Claire-Audrey… et Claire-Audrey. Oui, le même prénom, pas des plus courants en plus. L’une est à la harpe celtique, l’autre à la flûte traversière en bois. Klaired est un duo de musiques traditionnelles, mais pas seulement.

 

Un peu par hasard

Claire-Audrey Desnos (la harpiste) a commencé par la harpe celtique, avant de se mettre à sa version classique. « Au final, je n’ai jamais vraiment quitté ma harpe celtique, donc je me suis vraiment focalisé dessus de nouveau », résume-t-elle. Claire-Audrey Kennedy (la flûtiste) a également un parcours « classique », mais s’est, très jeune, ouverte à d’autres horizons (jazz, salsa cubaine), en marge.

 

« C’est au lycée que je me suis intéressée au jeu en groupe, à l’improvisation », note-t-elle. Le destin voudra que les deux jeunes femmes, pour des raisons différentes, finissent par s’intéresser de près aux musiques traditionnelles. C’est dans le cadre de cours au conservatoire de Brest qu’elles se rencontrent et qu’une amitié naît, fin 2012.

 

Trad’bretonne et irlandaise

« On s’est accompagnée l’une et l’autre lors de nos examens au conservatoire, raconte Claire-Audrey Kennedy. Puis on a participé à des sessions irlandaises dans des pubs. Ça a plutôt bien pris, donc on a décidé de se lancer sur un vrai projet ». Le duo a fait son premier concert à proprement parler il y a un peu plus d’un an, dans la salle La Minuscule.

 

Dans le répertoire de Klaired, on trouve aussi bien des morceaux traditionnels bretons que des airs irlandais, arrangés par les soins des musiciennes, que des compositions et même de la chanson. « On fait essentiellement de l’instrumental pour le moment, mais on avait envie d’essayer de faire quelque chose à deux voix, raconte Claire-Audrey Kennedy. On a eu de bons retours, on nous a dit que nos voix étaient complémentaires ».

 

Un premier EP

On retrouve cette riche palette musicale sur « Ladérive », le premier EP du duo, tout juste sorti et composé de six titres. « Nos morceaux n’arrêtaient pas d’évoluer, leur structure de changer, explique la harpiste. Ce disque nous a permis de fixer les choses ». Les deux musiciennes ont pu financer leur projet à l’aide du dispositif Coup de Pouce de la Ville de Brest et d’une campagne de crowdfunding.

 

On trouve également, sur quelques morceaux de l’EP, la participation du percussionniste irlandais Paddy Kennedy. Et maintenant ? Le duo a l’intention de faire vivre son projet sur scène et compte développer davantage la musique bretonne, leur répertoire étant à l’heure actuel très axé trad’ irlandaise. Elles joueront notamment cet été au festival du Chant des Chapelles, à Plougastel-Daoulas.

 

> Infos et écoute sur www.klaired.com