Diapo. Découvrez La Base, le nouveau bar des Docks du château

Docks du Château. La base en bouquet final

>> Toutes les infos sur les Docks du château

 

Le lieu est superbe. A l’étage des Docks du Château, sous la voute laissée brute de l’ancien garage à véhicule de la Marine Nationale. Une énorme terrasse surplombe le port de plaisance et offre une vue imprenable sur la rade de Brest. La Base, c’est avant toute chose ce panorama.

 

Un plat «inratable»

«Le décor est à l’extérieur», confirme Fabrice Gieules. Ce nom vous dit quelque chose ? Normal. C’est celui d’un des membres de l’équipage du Tour du Monde, devenu en 18 ans une institution brestoise. On va être obligé de vous en parler car on ne peut pas comprendre l’esprit de La Base sans revenir sur l’histoire de son grand frère.

 

«A l’époque, on a monté ce bar-restaurant pour une seule raison. Olivier de Kersauson voulait absolument garder son bureau sur le port de plaisance. C’est pour payer le loyer, et simplement pour ça, qu’on a créé le Tour du Monde», explique Fabrice. Ils n’avaient, en matière de bistrots, «que l’expérience du tabouret» et «aucune compétence» en restauration. Ce volet était pourtant indispensable à l’ouverture du lieu. «On a donc choisi les moules-frites, un plat inratable, tant que le produit est bon».

 

L’exemple vient de Lorient

Le concept du Tour du Monde cartonne dépassant rapidement le simple milieu des voileux et s’exporte à Lorient. Même succès. Et c’est en terre morbihannaise que le premier bar-restaurant, logoté «La Base» va naître. Une histoire de lieu, encore. Un local se libère sur l’ancienne base des sous-marins.

 

Coup de cœur immédiat. Fabrice Gieules et sa bande sautent sur l’occasion. C’est au cours des travaux qu’ils vont trouver le nom, «qui s’imposait», et surtout le concept. «La Base à Lorient est située juste en face du Tour du Monde. On ne devait pas se saborder», raconte-t-il. L’emblématique moules-frites disparaît donc de la carte… remplacée par des brochettes. «Encore une fois il s’agit d’un plat simple à réaliser et quasi-inratable », confie Fabrice Gieules. On monte un peu en gamme. En gardant les fondamentaux : grande tablées espacées, pas de séparation entre le bar et le restaurant… et ce décor toujours «à l’extérieur».

 

«Plus calme» La Base de Lorient a conquis son public, très «voileux», assez «chic». Qu’en sera-t-il de La Base de Brest ? «Nous visons les trentenaires. Le lieu se veut plus calme que le Tour du Monde. Mais on n’empêchera pas les gens de faire la fête et ce sont eux qui imprimeront un esprit au bar». Allez faire un tour, c’est ouvert depuis lundi.

 

Infos pratiques

La Base, quai Tabarly, aux Docks du Château. Ouvert tous les jours de 10 h à 1 h. Plats de 9,5 à 23 €. Tél. 02 29 05 19 00.

 

La visite en images