Les Seigneurs. Louis Squiban fait son cinéma

Les Seigneurs. Louis Squiban fait son cinéma

Retenez bien ce visage. Lundi soir, pour la projection en avant-première des Seigneurs, le film d’Olivier Dahan, vous verrez Louis Squiban surgir plusieurs fois à l’écran. Le plus souvent silhouette silencieuse, à l’arrière-plan, fondu dans le décor. «J’ai été tour à tour pêcheur, footballeur, supporter», s’amuse-t-il.

Le repérer pourrait même devenir un jeu, du genre «Où est Charlie?», au cas où l’on s’ennuie. Mais ça, ça ne risque pas. « »Les Seigneurs » va vous faire rire, promet Louis Squiban. C’et un film un peu dans la veine de « Bienvenue chez les Ch’tis »».

 

Pléiade de stars sur Molène

Sauf que cette fois, le décor est l’île Molène où José Garcia, ancienne gloire du football, s’est mis en tête de remettre sur pied l’équipe de foot locale, en rappelant ses anciens collègues pros. Voilà comment Louis Squiban, 66 ans, a vu débarquer sur son île, outre José Garcia, Omar Sy, Gad Elmaleh, Franck Dubosc, Ramzy Bedia, JoeyStarr et Jean-Pierre Marielle, en avril 2011. «Pour trois semaines de tournage, ils sont arrivés avec 40 techniciens et une quinzaine de conteneurs de matériels, c’était impressionnant».

Voilà comment, aussi, le Molénais s’est mis à jouer la comédie à leurs côtés. «J’étais l’un des figurants principaux. Pendant un mois, je devais même monter régulièrement sur Paris tourner des scènes». Pas un job de tout repos, loin de là. «Certains jours, on devait être maquillé et habillé à 8h30, pour finalement n’être appelé pour tourner qu’à 16h, raconte Louis Squiban. Certaines scènes étaient aussi rejouées des dizaines de fois avant que l’équipe soit satisfaite».

Et puis, on ne devient pas non plus comédien du jour au lendemain. «Sur une scène, je devais jouer un footballeur minable, sourit Louis Squiban. Le ballon m’arrivait sur la gauche et il fallait à tout prix que je frappe à côté. Eh bien, quand il s’agit de le faire exprès, ce n’est pas évident».

 

«Je paie la place à mes petits-enfants»

Bon, allez, rien de traumatisant non plus. D’ailleurs, Louis Squiban s’épanche surtout sur les innombrables bons moments. «J’ai beaucoup ri avec Omar Sy et bien parlé avec José Garcia. Mais ils étaient tous sympas. Certains soirs, après le tournage, les acteurs allaient même faire du foot avec les habitants».

Il reste désormais à voir ce qu’Olivier Dahan a réussi à tirer de tout ça. Sur ce point, Louis Squiban avoue ne pas être plus avancé que nous et devra patienter jusqu’à lundi. «Normalement, l’équipe vient présenter le film sur l’île, dans l’après-midi, aux habitants». Mais comptez aussi sur Louis pour assister à l’avant-première au Liberté, à 19h. Pour marquer le coup, il offre même laplace à ses enfants et petits-enfants. Grand seigneur !

 

> Lundi 17 septembre, à 19 h au Multiplexe Liberté.

> Lire aussi : Les Seigneurs. Comme un air de Croisette et Les Seigneurs. Omar, Gad, Joey Starr… toute l’équipe à l’avant-première !