Pourquoi porter des bas de contention en avion ?

Pourquoi porter des bas de contention en avion ?

Si vous avez l’habitude de prendre l’avion et voyager sur des vols long-courriers, vous avez peut-être déjà ressenti une gêne voire une douleur au niveau des jambes. Des fourmillements, des douleurs au mollet, un enflamment des pieds et des chevilles. Cela peut paraître anodin car nous pensons, bien souvent, que la pressurisation de l’avion en est la cause. D’autant que les cas ne sont pas isolés et que ce phénomène touche tous les voyageurs. Seulement voilà, cela peut avoir des conséquences très graves sur la santé. C’est la raison pour laquelle le port de bas de contention s’avère indispensable.

Quels sont les risques des voyages aériens sur notre circulation sanguine ?

Au cours d’un voyage en avion, à fortiori s’il s’agit d’un vol long-courrier, vous êtes contraints de rester en position assise un certain nombre d’heures. Au bout de quelque temps, il est fort probable que vous ressentiez un manque de confort se traduisant par des douleurs aux jambes plus ou moins fortes.

Lire aussi : Quand partir en Island ?

Ces symptômes ne sont pas à prendre à la légère. En effet, il peut s’agir d’une phlébite ou encore thrombose veineuse. Cela se manifeste par une compression des veines, au niveau des jambes, qui provoque une mauvaise circulation du sang et la formation d’un caillot de sang.

La situation peut devenir extrêmement grave, voire mortelle, si ce caillot de sang vient à se détacher pour remonter jusqu’au poumon et boucher une artère. C’est ce qu’on appelle l’embolie pulmonaire.

Plusieurs facteurs sont susceptibles de déclencher une phlébite :

  • Une position assise trop prolongée comprimant les veines au niveau du siège
  • Une immobilité prolongée
  • L’insuffisance d’oxygène à bord de l’avion
  • La déshydratation provoquée par l’air sec des cabines

Les risques sont accrus lorsque le voyage a une durée supérieure à 4h. Plus la durée du vol est importante, plus le risque augmente.

Certaines personnes sont plus exposées à ce type d’accident, entre autres les femmes enceintes, les personnes ayant des antécédents de troubles circulatoires, les personnes âgées, les personnes en surpoids, les malades atteints de cancer et d’insuffisance cardiaque…

Il faut être vigilant car les symptômes peuvent se déclarer de 2h jusqu’à 8 semaines après l’atterrissage.

L’intérêt de porter des bas de contention

Il existe une arme très efficace contre l’apparition des troubles veineux : les chaussettes ou bas de contention. C’est l’accessoire que porte chaque membre d’équipage à bord. Pour cause, il a le pouvoir de faire disparaître tous les désagréments et les douleurs aux jambes et protège contre tout risque de phlébite.

Le concept est simple. Fabriqué en matière élastique, le bas de contention agit en exerçant une pression des pieds jusqu’aux cuisses. La compression est dite dégressive car de moins en moins forte à mesure qu’elle monte.

Cette technique favorise le retour veineux (la remontée du sang du bas vers le haut).

Quel bas de contention choisir ?

Il est fortement recommandé de consulter un médecin avant de partir. Ce dernier vous prescrira les bas de contention adaptés à votre situation, en fonction de votre état de santé et de votre destination. Evitez de choisir vous-même vos bas de contention au hasard car il existe sur le marché 4 types :

  • La classe 1 qui se rapproche des bas de maintien et utile en cas de vols court et moyen-courriers
  • La classe 2 adaptée aux personnes souffrant de troubles veineux
  • La classe 3 prescrite aux personnes ayant des antécédents de maladies veineuses sérieuses
  • La classe 4 pour les personnes atteintes ou ayant été atteintes de maladies plus graves

Il est conseillé de boire beaucoup afin de s’hydrater et de se dégourdir les jambes autant que possible.

Pourquoi porter des bas de contention en avion ?
4.7 (93.51%) 37 votes