Balade dans la métropole océane

balade métropole océane

Brest, la cité du Ponant, a tout pour séduire les touristes de passage, tout comme les familles venues s’installer pour un séjour prolongé. La ville et ses alentours ne laissent personne indifférent. Même quand il pleut ! « Rappelle-toi, Barbara, a écrit Jacques Prévert, il pleuvait sans cesse sur Brest, ce jour là, et tu marchais, souriante, épanouie, ruisselante, sous la pluie. » Que faire ? Que voir ? Il n’y a que l’embarras du choix. Il y en a pour tous les goûts : ceux des passionnés d’histoire, des amoureux de l’océan ou des flâneurs impénitents.

Des lieux chargés d’histoire

Face au château, il est tentant d’oublier la tour de la motte Tanguy. Pourtant, quelle belle introduction à l’histoire de Brest ! Le musée de la tour Tanguy rassemble une superbe collection de maquettes et de dioramas qui disent tout sur l’évolution de Brest, au fil des siècles et en relief.

Le musée est ouvert, square Pierre Péron, au moins quasiment tous les après-midi, et l’entrée est libre et gratuite.

L’océan, à tout-va

À Brest, l’océan est omniprésent :

  • le vieux château de Brest abrite le musée national de la marine. Certaines pièces sont uniques comme le canot impérial, de taille réelle, de Napoléon 1er ou les ornements de poupe de la galère « Réale ».Du 01/04 au 30/09, il est ouvert tous les jours de 10 h à 18 h 30. L’entrée plein tarif coûte 7 €, audioguide inclus.
  • l’aquarium géant Océanopolis, une merveille qui a conquis plus de 400 000 visiteurs en 2017, étale la richesse de ses 68 aquariums, répartis entre ses différents pavillons thématiques, rue des Cormorans, port de plaisance du moulin blanc.Les tarifs varient de 11,5 € à 18 € par personne. Le parc naturel de découverte des océans est ouvert tous les jours, en haute saison, de 9 h 30 à 19 h.

Flâneries pour « le dedans »

De belles choses attendent le visiteur au musée des beaux arts en plein centre ville, 24 rue Traverse : des toiles de maître comme la piazzetta San Marco de Canaletto, mais aussi d’importantes collections de sculptures et d’arts graphiques.

Le tarif plein est de 6 € par personne. Le musée est ouvert du mardi au samedi, de 10 h à 12 h et 14 h à 18 h.

Flâneries pour « le dehors »

Impossible d’échapper à la rue de Siam qui s’étire de la place de la liberté jusqu’à l’emblématique pont de Recouvrance :

  • La rue, aujourd’hui piétonne et très animée, doit son nom au passage de l’ambassade du roi du Siam, ancien nom de la Thaïlande, venue rencontrer Louis XIV à Versailles, en juin 1686.
  • Longtemps, le pont de la Recouvrance a été le plus grand pont levant d’Europe. Il offre un magnifique point de vue sur l’Arsenal et le port militaire. Pour la petite histoire, il relie le quartier rive droite des « yannicks » au quartier rive gauche des « ti-zefs ».

Brest, point de départ pour d’inoubliables excursions

En prenant le Brestoa, bâteau de la compagnie maritime de la Rade, les passagers peuvent non seulement découvrir la rade de Brest et se rendre à la presqu’ile de Crozon, mais aussi déguster le délicieux PPVR (pain-pâté-vin-rouge) qu’accompagnent, selon la saison, des huîtres ou des fraises de Plougastel.

Quant aux plus infatigables, ils peuvent toujours se rendre à Lorient, distante de 139 kms, via Concarneau et y retrouver le souvenir de la compagnie des Indes.

Balade dans la métropole océane
5 (100%) 1 vote